La Nouvelle République – 25 mai 2018

A la Galerie du Liseron, rue Georges-Courteline, Geneviève et Hervé Naudin, prennent plaisir depuis un an maintenant à partager leurs découvertes. Le couple, elle artiste peintre et lui ingénieur, s’est constitué au fil de participations au Salon Maison & Objet de Paris un vaste réseau d’amis créateurs.
Dans leur bel espace qui jouxte leur Académie de la Décoration, ils mettent en scène le travail d’artisans d’art de toute la France. Toujours des bijoux, avec différentes spécificités, beaucoup de créations en verre, un peu de textile et actuellement des luminaires qui font marquer un temps d’arrêt aux passants sur le trottoir.

Dans son atelier près de Grenoble, c’est face à la montagne que Stéphanie Calemard s’intéresse aux lampes depuis une quinzaine d’années.

Coup de foudre pour le wax

Diplômée de l’école des Arts Appliqués de Lyon, elle a poursuivi ses recherches artistiques dans le graphisme et l’illustration à Lyon, Paris puis Grenoble avant de lancer une première collection de luminaires. Toujours inspirée par la nature et les couleurs, elle détournera avec humour des transplantoirs pour sa collection « Les Empotées ». Au rythme d’une nouvelle collection environ tous les 2 ans, elle proposera tour à tour des « empotées », « emplumées », « embobinées »… avant de découvrir le wax. Coup de foudre pour ce textile symbole de la mode africaine. Le tissu plastifié est coupé en fines bandes qui sont ensuite tendues sur une structure de cuivre.

Ses créations, bien connues dans le sud de la France, sont exportées vers l’Espagne, l’Islande, les Pays-Bas, l’Arabie Saoudite.

Elles sont à découvrir à la Galerie du Liseron, au 12 rue Georges-Courteline – www.galerieduliseron.com

Source : La Nouvelle Républiqe – https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/luminaires-megawax-a-la-galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *